24/11/2014

Découvrez le programme plages propres en louant un riad à Marrakech

riad de charme a Marrakech 1.jpgLe tourisme est l’un des piliers majeurs de l’économie Marocaine, pourtant il s’avère que plus les touristes viennent au Maroc, plus l’environnement local est affecté. C’est vrai que les touristes viennent avec des fonds qui permettent de faire tourner l’économie locale et même de revaloriser le concept du riad à Marrakech. C’est un concept que vous pouvez redécouvrir en allant sur le site http://www.riad-alrimal.com/. Le tourisme permet aussi de pérenniser la culture traditionnelle Marocaine, la question essentielle qui se pose est de savoir comment faut-il s’y prendre pour préserver aussi l’environnement afin de léguer à vos enfants et petits-enfants un héritage digne de ce nom. Une seule solution vient répondre à cette préoccupation, c’est l’écotourisme. L’éco tourisme consiste à faire du tourisme en ayant conscience des risques que l’environnement peut courir et de limiter au maximum les facteurs provocateurs et nocifs pour l’environnement.

Le programme plages propres au secours des plages

chambre riad alrimal 2.jpgLa caravane de la voile pour l’environnement est un projet qui vise deux principaux objectifs : premièrement redonner vie à la voile sur les plages Marocaines et deuxièmement promouvoir la protection de l’environnement. De cette manière l’air que l’on respire dans les maisons d’hôte à Marrakech. Le projet a été mis sur pied par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, sous la supervision de Monsieur Hassan Taleb, avec le partenariat de la Fédération Royale Marocaine de la voile. Comme nous l’avons dit l’objectif premier de cette caravane est de permettre aux personnes qui en ont envie de s’adonner aux sports nautiques. Le projet met des atouts à la disposition des plages. Plusieurs plages ont été sélectionnées à travers le pays dont celles de Marrakech, Agadir, Essaouira et bien d’autres. Des dotations en matériel dont des bateaux et en personnel qualifié pour la sécurité et l’encadrement des touristes, ont été faites à ces plages afin de renforcer et soutenir l’activité nautique. Rappelons que pour l’été 2013 on a enregistré 23 000 personnes inscrites aux activités organisées par « plages propres ».

riad al rimal Marrakech.jpgAfin de mener à bien l’ensemble de sa mission qui ne s’arrête pas seulement au renforcement de la pratique des sports nautiques, le programme « plages propres » comme son nom l’indique a mis en place des manœuvres afin que le Maroc jouisse de plages plus saines. De cette manière, les touristes pourront quitter leur maison d’hôte à Marrakech et visiter les plages de la ville sans souci. Sous la houlette d’Hassan Taleb, le programme ne vise pas seulement à nettoyer les plages mais aussi à sensibiliser la population sur l’environnement et l’importance de le protéger, cela passera par des messages éducatifs que le personnel de la caravane se chargera de faire passer aux populations.

03/11/2014

Implication de la SMIT dans le développement du tourisme à Marrakech et au Maroc

riadcroixberbereluxe.jpg 

Dans le cadre du développement du secteur touristique au Maroc et de l’atteinte des objectifs fixés à l’horizon 2020, le ministère du Tourisme travaille en collaboration avec de nombreux partenaires dont l’expertise les aide à aller au bout des nombreuses réalisations en cours. Parmi les nombreux partenaires, l’un des plus importants est la Société Marocaine d’Ingénierie du Tourisme qui présente régulièrement ses avancées au conseil de surveillance, présidé par le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad. Pour l’heure, les résultats en fin d’année 2013 sont assez positifs avec des investissements réalisés à hauteur de 70 milliards de dirhams dont 19 milliards ont été consacrés à la création de lits supplémentaires. De nombreuses villes marocaines ont été touchées par les travaux réalisés, ou en cours de réalisation, notamment Marrakech, Agadir, Settat, etc. Des infrastructures destinées à rendre votre séjour dans des établissements d’excellence comme Riad Alrimal.

Mise en œuvre de la vision tourisme 2020 à Marrakech et au Maroc

Riad-Croix-Berbere-De-Luxe-Croix-Abalak-Double-Room-52.jpgLe bilan de l’année 2013 continue de montrer des couleurs positives, ce bilan positif est consolidé par une implication profonde de la SMIT dans le tourisme interne. En effet, deux nouvelles stations seront créées et destinées essentiellement à la clientèle marocaine. Ces stations seront réalisées avec le soutien du fonds d’investissement public ASMA Invest dans les environs de Nador et de Benslimane. Deux investissements qui se chiffrent respectivement à 350 millions de dirhams et 400 millions de dirhams. La SMIT a, et continue d’œuvrer pour le renforcement de l’expertise touristique dans les villes de Marrakech, Agadir, Settat, Nador et autres villes ayant un potentiel touristique au Maroc. L’ingénierie touristique est réellement mise en œuvre dans les projets structurants qui cadrent avec la vision 2020. L’essentiel étant de pouvoir orienter ces projets vers les produits et les territoires considérés comme les cibles à atteindre pour l’atteinte des objectifs de la vision 2020.

Riad-Croix-Berbere-De-Luxe-Croix-d'agadez-Suite-9.jpgDans cette perspective, la SMIT a participé à la finalisation de 14 Contrats Programmes Régionaux (CPR) qui font intervenir les acteurs locaux sur la réalisation du volet produit en s’investissant dans la mobilisation des financements publics indispensables au développement de produits inscrits dans le cadre de ces CPR. La démarche utilisée par la SMIT pour promouvoir les investissements touristiques est assez offensive. En effet, la SMIT a déployé tout au long de l’année 2013, des dispositifs de grande envergure pour ce qui est de la promotion des investissements touristiques, cela s’est fait principalement à travers une présence assez forte lors des évènements spécialisés comme l’International Hotel Investment Forum (IHIF) qui s’est déroulé dans la ville de Berlin ou encore l’Arabian Hotel Investment Conference, l’Aim Congress et le City Scape à Dubaï. Autant d’évènements qui ont permis au SMIT de susciter des investissements touristiques au Maroc, et provenant de l’étranger. De plus, toujours dans le cadre de la promotion, la SMIT a organisé le Moroccan Tourism Investment Forum, en partenariat avec un leader de l’évènementiel de l’investissement touristique, cet évènement s’est tenu avec la participation de 395 représentants touristiques originaires de 23 pays différents.